Forum de soutien de Christophe Maé


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [16.06.16](Article Web) DH.net

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélanie_#
Aide-Admin
Aide-Admin
avatar

Féminin Gémeaux Singe
Age : 25
Emploi : Éducateur sportif APT
Localisation : Le Havre (76)
Messages : 17353 Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: [16.06.16](Article Web) DH.net   Jeu 16 Juin 2016, 18:18

Il y a également 2 vidéos sur le lien : http://m.dhnet.be/medias/musique/christophe-mae-en-visite-a-la-dh-je-ne-suis-pas-amoureux-de-moi-photos-videos-5761871a35708dcfedaf7bf0


À 40 ans et père de famille, l’interprète d’Il est où le bonheur semble l’avoir trouvé grâce à son Attrape-Rêves.
"Je n’ai pas de problèmes avec mon image mais je suis rempli de doutes au moment où j’écris ou que je compose, confie le chanteur issu du sud de la France (Carpentras) où il se destinait à une carrière de pâtissier, comme ses parents, à la base. Par contre, avec mon accent, j’ai parfois du mal à me réécouter ou m’entendre parler, c’est quelque chose que je n’aime pas trop. Car je ne suis pas amoureux de moi, je suis même très dur avec moi-même. Je suis très exigeant, je me remets en question en permanence, je n’en dors pas. Je ne me déteste pas mais j’essaye de m’améliorer."

À 40 ans, l’interprète d’Il est où le bonheur semble pourtant l’avoir trouvé, comme il le raconte dans son autobiographique 4e album, L’Attrape-Rêves. "Je m’assagis en vieillissant mais je n’ai pas 50.000 missions non plus. J’ai toujours essayé d’être un bon papa, un bon mari et un bon musicien. J’aborde tous mes concerts comme si c’était le premier. J’ai envie de tout donner car j’ai envie que le public qui vient me voir m’aime encore plus."

Il y a 3 ans, vous avez chanté Je veux du bonheur et aujourd’hui vous interprétez Il est où le bonheur. N’avez-vous jamais pensé à consulter ?

" (Sourires) J’aurais pu, mais non. Je le chante car c’est essentiel pour moi, il est important d’en parler. Le bonheur, ce n’est pas ce qu’on essaye de nous faire croire. Ce n’est pas d’être riche, célèbre, footballeur ou artiste ni de brûler les étapes ou d’être médiatisé. C’est pourquoi je parle des polarités. Je n’explique rien du tout, je dis juste ma vérité et je parle des choses essentielles comme mes amis proches, ma famille, la bienveillance et ne pas être dans un truc haineux, qui attise la jalousie ou la méchanceté comme on peut voir sur internet. Moi, je suis un gentil dans l’âme. Cette chanson est donc une piqûre de rappel. Je ne dis pas qu’il faut arrêter de rêver mais déjà prendre conscience de ce que l’on a et vivre l’instant présent pleinement."

C’est d’ailleurs votre fils Jules qui a inspiré le titre de votre album, L’Attrape-Rêves…

"Exact. Il avait ramené un dessin d’un attrape-rêves. Cet objet-là, il voulait l’attacher au-dessus de son lit pour capturer ses cauchemars. J’ai vu une connexion dans ses yeux. Il m’a séduit par cette histoire. J’adore le nom et l’objet et j’ai eu de suite cette phrase à l’esprit : ‘Comme l’on pense, on devient et comme l’on rêve, on devient’. Ce qui traduit bien ma vie. Je commence à me détacher un petit peu, ce n’est pas que je ne rêve plus mais je suis père de famille aussi. J’ai envie d’aider mes enfants à réaliser les leurs. Ce qui me fait beaucoup de bien, pour moi et mon ego. Je pense plus à mes enfants aujourd’hui."

Des rêves accomplis mais, a contrario, quels sont vos cauchemars d’aujourd’hui ?

"Je suis comme tout le monde, je suis hanté. Comme la crainte de monter sur scène face à un public vide. Il n’y a rien de pire que l’ignorance. Ça fait 10 ans qu’on dit que je suis un mec solaire et fédérateur, c’est ce que je suis mais pas que ça. Le côté plus sombre de cet album est ma manière à moi de me cacher d’une certaine pudeur et d’aller dans des textes plus profonds. J’ai une personnalité assez complexe, ce n’est pas la fête à neuneu tous les jours (sourires) ! J’avais simplement envie de montrer autre chose. Comme je l’ai écrit à l’aube de la quarantaine, c’était une façon de me poser un peu, de faire le bilan de qui je suis et de l’accepter."


"Il n’y a pas de star à la maison"


"Je suis encore un gamin à 40 ans, confesse Christophe Maé. Je baigne dans un truc d’ado car quand on joue, on s’amuse. Et je suis fidèle à moi-même depuis le début."En effet, personne n’a essayé de le changer en 10 ans car son socle reste d’être père de famille. Si ses enfants ne veulent pas encore faire le même métier ("Le premier a pris des cours de piano mais le milieu est tellement difficile que je préfère que cela reste une passion sous le coude plutôt que d’en faire leur métier"), sont-ils néanmoins fiers de leur papa ? "Le second de 3 ans ne réalise pas encore mais celui de 8 ans commence à l’intégrer. Mais il n’y a pas de star à la maison. Je travaille à Paris en semaine et je rentre les week-ends. Je mets la casquette à l’envers car je suis un gamin avec eux. Ça me fait du bien de couper, ça me recentre." La preuve avec le titreBallerine qui n’est rien d’autre qu’une déclaration d’amour déguisée en demande de mariage à sa compagne Nadège, mère de ses deux garçons et avec qui il est en couple depuis 15 ans. "Je l’ai rencontrée lorsque je faisais la manche et que je passais avec ma guitare sur les plages corses où elle servait. C’est joli cette histoire car Ballerine n’était pas prévue dans l’album à la base. Mais je l’ai enregistrée en une seule prise car je m’y suis mis totalement à nu."


"Que du bonheur !"


"Merci beaucoup pour ce moment", lui lance l’interprète d’ Il est où le bonheur, juste après avoir improvisé ce morceau sur la guitare de Cindy (17 ans et originaire de Verviers), l’une des gagnantes du concours Selfie organisé hier dans les locaux de votre quotidien. "Merci d’avoir amené ta guitare, j’ai tout de suite vu le message(sourires)." Cindy, qui joue de cet instrument depuis 8 ans, nous confiera pourtant après qu’elle voulait tout simplement "qu’il la signe. Mais ce fut inattendu et un moment inoubliable !"

Entre séance de dédicaces auprès des 15 gagnantes, selfies, bisous et autres petites vidéos d’anniversaire pour leurs amis, Christophe Maé - qui adore le côté fêtard des Belges - s’est prêté au jeu de ses fans dont plusieurs le suivent depuis la comédie musicale du Roi Soleil. "Cela fait 10 ans qu’elle est là", balance d’emblée le chanteur en direction de Silvia, 29 ans et qui lui a offert un porte-clé porte bonheur. "Je sais quand il est arrivé, où, comment et à quelle heure, explique cette Liégeoise qui a même composé un album de photos souvenirs de toutes les fois où elle l’a rencontré. Avec les réseaux sociaux, un système de traqueuses s’est mis en place et on sait dans quel hôtel il loge, etc."

Des fans qui vont même jusque dans la pâtisserie familiale de Carpentras pour y goûter la spécialité de ses parents, le Maé. "C’est une sorte de mousse au chocolat avec de la noix de coco dedans, explique Lorine, de Huy, qui va en camping dans la région natale de Christophe Maé, chaque année depuis 18 ans. Il y a même des harmonicas en chocolat vu qu’il en joue ou son NRJ Music Award et ses disques d’or avec lesquels on peut prendre des photos. On voit que sa maman est très fière de lui !" Groupies ces filles ? "Oui et non car on sait qu’il en marre de certaines, on ne s’impose donc pas, on n’a pas envie de lui faire peur ou de passer pour des hystériques."

Bref, entre celles qui sont toujours en examens ("J’espère qu’avec mes conneries, vous n’allez pas les rater"), une autre qui l’imaginait "plus grand" ou encore une qui a reçu son cadeau d’anniversaire avant l’heure, les larmes de bonheur étaient de circonstances. "J’étais en pleurs quand j’ai appris la nouvelle au téléphone, raconte, émue, Emeline qui a fait la route depuis Arlon pour voir son idole. Tout le magasin où j’étais était au courant (sourires). Ça peut paraître ridicule mais c’est un rêve qui devient réalité !"

_________________
24.06.08 - 12.06.09 - 02.06.10 - 03.06.10 - 29.09.10 - 09.07.11 - 07.06.13 - 17.09.13 - 10.10.13 - 27.10.13
08.03.14 - 28.06.14 - 27.09.14 - 16.10.14 - 19.10.14 - 09.02.15 - 26.11.16 - 31.03.17 - 25.06.17 - 08.11.17


"Merci à toi" - "C'est très gentil de te poser la question"
Revenir en haut Aller en bas
 
[16.06.16](Article Web) DH.net
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Article emphatique sur Mozart
» article femina
» [article]Rejoignez la tournée virtuelle de Tokio Hotel avec Mediamarkt
» [Couv + Article] Télé loisirs
» petit article dans télépro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de soutien de Christophe Maé :: 2016-
Sauter vers: